Droits et obligations

droits Droits et obligationsLe rachat de crédit : droits et obligations

Voulez-vous changer de vie ? Vous débarrasser une bonne fois pour toute de cette surcharge qui escamote toutes vos possibilités économiques, votre pouvoir d’achat ? Imaginez ce que vous pourriez faire si du jour au lendemain, vous retrouviez toutes ces privilèges. Privilèges que vous aurez facilement grâce au rachat de crédit. Le rachat de crédit simplifie votre vie en remplaçant tous vos crédits par une seule somme payable à un seul créditeur et sur un plus long échelonnement. C’est une technique très souple, s’adaptant à vos possibilités et permettra de faire des épargnes et de nouveaux projets.

En général, le rachat de crédit joue le rôle de correcteur situation de surendettement et a été destiné pour venir en aide à toute personne physique et moral ayant intercepté en un laps de temps des crédits considérables et de ce fait, désirent alléger leur charge mensuelle afin d’avoir la possibilité de faire quelques économies. Mais ce concept est pareillement un procédé d’investissement qui s’adresse à toute personne qui, faute de financement, ne peut réaliser leurs éventuels projets. Ceux qui souhaitent économiser de l’argent en vue de la retraite sans pour autant diminuer les capacités mensuelles vont également dans le lot. Et celle qui veut renforcer leur placement dans des projets ou des épargnes. Il est cependant destiné à toute personne recherchant un peu plus de confort dans le domaine économique ou celle qui veut, suite à un évènement imprévu entraînant une baisse considérable des mensualités, garder leur indépendance financière.

Ce que je dois faire ?

Pour pouvoir jouir de cet avantage, il y a certaines choses que vous devez accomplir. Vous devez déposer en premier lieu un dossier complet contenant inévitablement : une photocopie complète du livret de famille, une photocopie de la carte d’identité, la dernière facture du téléphone  et du loyer si vous n’êtes pas propriétaire, les dernières taxes d’habitation et les derniers avis d’imposition, les trois derniers bulletins de paies ainsi que les trois derniers relevés bancaires accompagnant naturellement votre relevé d’identité bancaire. Vous devrez parallèlement fournir les justificatifs de l’ensemble de vos prêts en cours et de vos épargnes mensuels. Si vous êtes en plein cœur d’une construction, vous devez mettre dans votre dossier le certificat de conformité et le permis de conformité.

 Et évidemment, vous vous devez de payer tous les frais inhérents à toutes ces procédures et  êtes en devoir de respecter les engagements que vous avez pris une fois le contrat signé. En outre les dossiers complets et à jour à fournir, car cela favorisera non seulement son approbation mais également la rapidité de son traitement, le sujet qui sollicite un rachat de crédit se doit d’habiter dans la région ou tout au moins dans la ville où il en fait la demande.

 Il doit obligatoirement être solvable, c’est-à-dire, disposant de revenus réguliers et durables pouvant garantir un remboursement mensuel stable et ce, jusqu’à acquittement du prêt. C’est pourquoi, il est indispensable dans bien des cas d’avoir le statut de salarié fixe, de fonction publique ou privé et de préférence pour un contrat à durée indéterminée pour être sûr qu’il durera suffisamment longtemps. Évidemment, d’autres formes de rachat de crédits permettront aux retraités, aux commerçants et aux artisans de corriger un endettement excessif.

A quoi puis-je prétendre ?

Une fois acceptée, votre statut de client vous privilégie de certains droits. Vous devez sortir de toute entrevue satisfaite. Et pour s’assurer de cette éventualité, vous aurez le droit d’engager votre propre intermédiaire en opération bancaire pour qu’il intercède en votre faveur auprès des organismes bancaires et protéger ainsi vos intérêts. Vous avez également le droit de donner en tout temps vos avis et de protester les clauses du contrat préétabli si  ces derniers ne vous conviennent pas. Vous avez aussi le droit d’audience auprès d’un analyste compétent de l’agence que vous avez choisi, aussi longtemps que cela est nécessaire.

Vous êtes entre autres en droit d’exiger, bien que cela soit sûrement inutile, les meilleures offres, les meilleures conditions et le meilleur traitement, ainsi qu’une totale transparence au niveau de la communication. Vous avez le droit de consulter et de comparer plusieurs organismes financiers, de faire une sélection sévère, avant de fixer votre choix sur l’un d’eux. Vous avez en outre le droit de faire respecter la déontologie professionnelle et la confidentialité par rapport à votre situation. Vous pouvez légitimement refuser tout paiement ou toute sorte de commission avant la mise en place de votre regroupement ou lors de votre rétractation, si jamais vous vous rétractez.